Archives Mensuelles: novembre 2017

Manifeste

Par défaut

C’est à petit pas que l’on avance.

La Volte, la Volution, c’est un idéal. C’est une force vive, un feu à chérir, mais pas une fin en soi. La justesse se trouve dans l’écoute, dans l’échange et dans le pas à pas. « On n’est pas si mal… » ATTENTION !! Attention au mythe de la « souffrance » (cf le monologue de Capt qui estime que parce que l’on souffre moins qu’auparavant on devrait fermer nos gueules et laisser filer).

Mais c’est savoir agir, non pas sur pur stimulis, mais par conviction profonde – tout en étant pas assez con pour rester vrillé à 300% dessus. C’est accepter d’avoir tort – pour peu que l’on soit honnête en face. Sinon c’est se battre. C’est s’entraîner. C’est ne pas oublier. C’est chérir l’instant, c’est être très exigeant, être dur avec soi-même un temps, puis après se récompenser.

C’est ça.

Vivre.

Juste.

Etre un volté. C’est pas forcément être un zadiste de toutes les manifs, non. Ce serait extrêmement réducteur. C’est inventer ! Oser ! Secouer les normes ! Être humain. Défendre l’humain. Et toujours voir plus loin…

PS : et ne pas s’en vouloir le soir d’être trop fatigué pour sauver de lui-même le monde entier.

Rainbow at dawn

Publicités